Les rc' ouskeziks
Taille : 66 cm.

Ne sort jamais de l'église où il niche : dans les clochers, sous les autels, au fond des recoins du transept, cryptes et souterrains.

On en trouve en Angleterre, en Finlande, au Danemark, en Suisse et en France.

Se pare parfois de morceaux d'étoles brillantes et de chasubles d'or, de mitres, de barrettes à pompon.

les Arc'houskeziks

Se goinfre d'osties, de cierges, de chandelles. Lape l'huile des lampes. Vide les réserves de vin de messe. Gobe les œufs et dévore corbeaux et chouettes sommeillant sous les combles.

Aspect bestial. Peau noirâtre et coriace. Crâne énorme, ovoïde. Front saillant. Oreilles tirebouchonnées. Grosse bouche pendante. Menton fuyant. Nez épaté. Très voûté. Membres tordus. Pieds cornés. Porte une queue.

Vivant de façon anarchique, se querellant sans cesse. Individualiste en diable, ils n'ont aucun sens de la famille ni de l'amitié. Les femelles fécondées au hasard accouchent annuellement d'un petit qui une fois sevré, est abandonné dans la nef centrale.

Activités : Débordantes. toujours en mouvement, il dort peu, sauf la semaine de Noël où, inexplicablement, il s'enterre et tombe dans une sorte de léthargie sept jours d'affilée.

Le Arc' Houskezik breton possède de plus que le church grims, les Kirkegrims, le pouvoir d'endormir les bonnes ouailles pendant la messe.

Tu reviens au Coin des petits !

Retour au "Coin des petits"